Monter des blocs de béton à joint mince

AVANT DE VOUS LANCER DANS LE MONTAGE DES BLOCS BÉTON À JOINTS MINCES, SUIVEZ NOTRE GUIDE DÉTAILLÉ ET ILLUSTRÉ PAS-À-PAS

Le principe des blocs béton à coller   

Appelé aussi bloc béton à joints minces, parpaing à joints minces, parpaing collé, bloc à coller ou bloc rectifié,  il s’agit d’une technique de mur porteur qui ne nécessite ni sable ni ciment. Un lit de colle étalé avec un rouleur applicateur vient remplacer le lit de mortier traditionnel.

La pose collée présente de nombreux avantages pour les professionnels du bâtiment. Elle répond à une double logique, à la fois de confort de pose mais également thermique. La faible épaisseur du mortier colle améliore de 25% les performances thermiques du système constructif.

OUTILLAGE SPÉCIFIQUE

 

MISE EN OEUVRE DE LA MAÇONNERIE

A – L’ARASE

1 – A partir du point haut de la dalle, à l’aide de platines réglées, d’une règle et d’un niveau à bulles.

2 – L’assise doit être parfaitement plane et horizontale.

3 – La qualité de l’assise conditionne le bon déroulement et la facilité de pose de tout le chantier.

      


B – LE PREMIER RANG

4 – En commençant par les 2 premiers blocs d’angle et en tirant un cordeau repère entre ces 2 blocs d’angle.

5 – Chaque bloc est placé sur l’arase de mortier et emboîté dans l’alignement. Le réglage horizontal doit être vérifié au niveau dans les deux sens.

6 – Le mortier colle se prépare au malaxeur mécanique en respectant scrupuleusement les quantités d’eau indiquées sur le sac. La colle doit être onctueuse et sans grumeaux.

      

 

C – LES RANGS COURANTS

7 – Le rouleau applicateur Planirol permet d’appliquer régulièrement le mortier colle sur les blocs (propres et dépoussiérés) avec une longueur adaptée au rythme de montage et à la température extérieure.

8 – La pose des blocs s’effectue par emboîtement, à joints croisés. Le mortier colle doit être étalé sur la partie horizontale de chaque bloc. La face verticale des retours d’angle doit être encollée.

9 – Après avoir mesuré l’espace à combler, coupez de préférence avec une scie sur table (pour les blocs Fabtherm®) ou un marteau de charpentier (pour les blocs prédécoupés).

10 – Encollez les joints verticaux puis glissez la coupe dans l’intervalle.

         

 

D – LINTEAUX ET ACCESSOIRES

11 – Linteau – Les chaînages horizontaux et les linteaux d’ouvertures sont réalisés par collage des blocs en U.  Féraillez puis coulez le béton comme sur un chantier classique.

12 – Bloc d’angle ou bloc linteau – La réalisation des tableaux s’effectue avec les blocs d’angle ou tableau en pose à joints croisés. (Poteau d’angle : Ø15 cm intérieur – conforme toutes zones sismiques)

13 – Planitoile – Appliquer la trame tissée sur le dernier rang de blocs à alvéoles débouchantes avant le coulage du plancher ou appuis de fenêtre…

      


PRÉCAUTIONS D’EMPLOI DU MORTIER COLLE

Préparez la quantité de colle adaptée à votre rythme de montage. Versez le mortier colle dans l’eau, dans la proportion d’un sac de 25 kg pour 7.5 à 9 litres d’eau, puis malaxez pendant 3 minutes.
A savoir : Compte tenu de l’épaisseur réduite du joint de mortier colle, la longueur de l’en-collage « à l’avance » ne doit pas être trop importante, ceci pour éviter la dessication prématurée du mortier colle qui serait préjudiciable à la bonne tenue du collage.

Consommation moyenne :
En zone non sismique : 1.60 kg/m²
En zone sismique : 2.50 kg/m² y compris les joints verticaux (donné à titre indicatif)
Épaisseur du joint lors de l’application : 5 mm environ
Épaisseur du joint écrasé : 1 mm

Temps d’ajustabilité :
15 à 20 mm selon la porosité du support et la température ambiante

Durée pratique d’utilisation (DPU) :
2h +/- 30 mn à 20°C

Performances : 
Efficacité du collage : ≥ 1 MPa
Réaction au feu : Classe A1
Classe de résistance en compression : M15

Conditionnement : 
Sac de 25 kg : 1 sac pour 2 palettes de 60 blocs en zones sismiques 1 et 2 (donné à titre indicatif)

Précautions :
Mise en oeuvre entre 5°C et 30°C
Ne pas poser des blocs poussiéreux, surchauffés, gelés ou gorgés d’eau
Pas de mélange avec d’autres liants hydrauliques ou adjuvants