NRA : l’acoustique d’un logement

Comment isoler sa maison du bruit ?

La question du bien-être acoustique dans un logement est devenue un point essentiel à considérer lors de la conception des espaces de vie. Près de 70 % des personnes sont insatisfaites de la qualité acoustique de leur logement. C’est dans cette optique que, depuis les années 2000, tous les projets neufs de maisons individuelles groupées et de logements collectifs sont soumis à la Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA). Celle-ci impose des seuils de bruits admissibles entre logements.

Quels sont les différents types de bruits ?

Les bruits aériens

Les bruits aériens sont ceux qui se propagent dans l’air, comme les conversations ou la télévision. Ces bruits vont mettre en vibration les murs et les planchers qui vont à leur tour émettre du bruit dans les logements voisins. Pour améliorer l’isolement acoustique entre deux logements, il faut bien sûr s’intéresser aux séparatifs : les murs et les planchers, bien que le bruit puisse emprunter des chemins secondaires.

Les bruits de chocs

Les bruits de chocs concernent exclusivement les horizontaux. Il s’agit des bruits d’impact : quand on marche, qu’on tire une chaise ou qu’on fait tomber un objet. Les planchers se mettent en vibration et émettent du bruit dans les locaux voisins. La propagation des bruits de chocs dépend de la nature des planchers, des revêtements et des parois latérales par lesquelles le bruit peut se propager.

Comment faire une isolation acoustique efficace ?

Le principe de l’acoustique est simple, et se divise en trois parties.

  • La Loi de masse : Plus c’est lourd plus ça isole !
  • La loi masse ressort masse : paroi dense + isolant amortisseur de l’onde acoustique + paroi dense
  • La loi étanchéité : Là où l’air passe le bruit passe !

Concevoir et construire des murs résistants aux bruits

Les murs acoustiques doivent atténuer les deux principaux types de bruits aériens :

  • Bruit rose : Un bruit rose est un bruit normalisé qui possède la même énergie dans les bandes d’octave de 125 à 4000 Hz. Le bruit rose est la référence pour caractériser les qualités des structures d’une construction : murs, planchers, façades, etc. Pour les fréquences croissantes les niveaux sont décroissants à raison de 3 dB/octave.
  • Bruit route : Un bruit route, ou bruit routier, est un bruit normalisé. Il est une référence pour le bruit des trafics routiers et ferroviaires. Son spectre est enrichi en basses fréquences et appauvri dans les aiguës par rapport à un bruit rose.

Perfrmances acoustiques certifiés

Concevoir et construire des sols isolant des bruits

Les planchers dits « Loi de Masse » sont efficaces contre les bruits aériens, tels que les voix ou la musique. Il s’agit souvent d’un plancher avec une dalle de compression plus épaisse, la masse du béton va alors réduire les transmissions sonores horizontales.

Pour améliorer l’isolation des planchers face aux bruits de chocs, il est préférable d’agir à la source et de créer une coupure élastique en ajoutant : un résilient acoustique sous une chape ou un revêtement de sol souple sur le plancher. On peut également renforcer l’affaiblissement acoustique des planchers face aux bruits aériens et aux bruits de chocs en ajoutant un isolant dans l’épaisseur du faux-plafond.

Quels sont les exigences acoustiques réglementaires ?

Depuis l’entrée en vigueur de la NRA en 2000, de nouvelles certifications ont vu le jour, comme NF Habitat et NF HQE Habitat. Leur objectif est d’améliorer le confort acoustique dans les logements avec des exigences supérieures à la norme actuelle.

Les niveaux de bruits aériens intérieurs à atteindre en fonction de la pièce émettrice et réceptrice. Pour rappel, les pièces principales sont le séjour et les chambres.

Nature du local d’émission Local de réception – Pièce principales
DnT,A* / bruit aérien L’nT,w* / bruit de choc
NRA NF Habitat NF HQE Habitat NRA NF Habitat NF HQE Habitat
Logements Dépendances > 53dB > 53dB > 58dB < 58dB < 58dB < 58dB
Pièces principales < 55dB < 50dB
Pièces de service
Dégagements
Garages collectifs ou individuels > 55dB > 55dB > 60dB < 58dB < 58dB < 58dB
Locaux d’activités > 58dB > 58dB > 60dB < 58dB < 55dB < 50dB

* DnT,A caractérise l’atténuation des niveaux de bruit entre deux logements

* L’nT,w caractérise le niveau sonore des bruits d’impact qui entre dans le local

A savoir : Les bruits aériens extérieurs ne sont pas mentionnés dans ce document puisqu’ils dépendent de la localisation du logement, il est impératif de se référer au plan de gêne sonore (PGS) définis par la commune et aux indications de la maitrise d’œuvre.

 

Choisir ses solutions et matériaux acoustiques

Lors d’une construction, il n’est pas toujours évident de choisir les bons matériaux adaptés aux normes et contraintes du projet. C’est pour cela que Fabemi accompagne ses clients dans leur décision en proposant les produits les plus adaptés à votre besoin parmi toutes nos gammes.

 

Contactez Fabemi

Partager la page